Construction d’infrastructures : quels sont les apports des nouvelles technologies ?

Aujourd’hui, de nouvelles innovations comme le système d’Information Géographique (SIG) ou le Building Information Modeling (BIM) prennent de plus en plus d’ampleur. Les professionnels de la construction ou encore de la télécommunication et de l’énergie ne peuvent plus s’en passer. Il faut dire qu’elles apportent de très nombreux atouts non-négligeables.

Édifier plus intelligemment

Pour la plupart des opérateurs qui œuvrent dans le bâtiment et les travaux publics, il existe un réel problème de perte de données au fur et à mesure des étapes d’une construction. Cela augmente considérablement les risques de faire des erreurs et surtout rallonge les délais de livraison. Le transfert des informations entre les différents métiers et les anciens outils numériques ne se fait pas de manière optimale. La charge de travail est alors conséquente pour les ingénieurs ou opérateurs qui doivent fournir d’importants efforts pour faire des conversions. Heureusement, la situation est actuellement dans une phase avancée d’amélioration. En effet, l’utilisation des nouvelles technologies géospatiales est une aubaine pour tous les acteurs du secteur. Ces derniers veulent faire évoluer leur manière de faire afin de proposer des infrastructures toujours plus qualitatives. Plusieurs problèmes de conception sont désormais de l’histoire ancienne.

Grâce à certains changements majeurs, il est maintenant possible de passer des plans en 2D vers les maquettes tridimensionnelles avec une facilité déconcertante. Aucune donnée n’est laissée pour compte et la modélisation se fait de manière plus précise avec le maximum de détails possibles. De cette manière, même les réseaux de tuyauterie ou les différents branchements électriques peuvent être représentés pour des installations optimales. Par ailleurs, avec l’usage de la cartographie mobile et des technologies lasers, des scans de terrains ou de bâtiments déjà existants peuvent se faire pour ensuite créer des représentations digitales très réalistes. La mobilité de la plateforme est importante pour pouvoir analyser différents environnements. Cela représente une révolution très utile pour de nombreux domaines d’activités.

Optimisation des coûts des projets

L’utilisation des logiciels et autres outils modernes liés aux domaines de la construction, de l’aménagement ou de l’urbanisation est un bon moyen de maîtriser les coûts. En effet, les professionnels du secteur peuvent désormais déterminer avec beaucoup plus de précision la quantité de ressources à utiliser. Vu que les risques d’imprévus seront assez limités, il y aura moins de dépenses surprises. De plus, avec une réduction drastique des erreurs et des malfaçons, les entreprises préservent leurs trésoreries des fuites indésirables. De quoi s’éloigner de plusieurs années de tâtonnement tout en assurant, par la même occasion, l’amélioration de la sécurité des infrastructures.

En effet, l’emploi du SIG et du BIM en même temps est un moyen évident de construire de manière plus durable. Les différents enjeux climatiques ou environnementaux sont plus facilement pris en compte. Tous les facteurs susceptibles d’avoir un impact sur le produit fini peuvent être simulés. Ainsi, il sera plus simple de monter son dossier pour demander les permis adéquats, en fournissant des informations complètes pour que le travail des experts se fasse plus rapidement. Autant d’avantages qui méritent vraiment l’attention des acteurs concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.