Refonte site Internet 6 étapes pour réussir

Refonte site Internet : 6 étapes pour réussir

Les critères de référencement de Google varient de plein fouet d’année en année. Les besoins des visiteurs, clients ou consommateurs peuvent changer aussi. Vous avez besoin de vous adapter à cette tendance afin de toujours figurer sur la première page de Google. Et aussi afin de plaire aux internautes. Dans ce cas, la refonte site Internet s’impose. Refondre un site revient non seulement à suivre l’évolution de Google, mais permet aussi d’identifier certains axes d’amélioration en termes de UX et de SEO. Tour d’horizon des 6 étapes pour réussir la refonte d’un site web. 

Effectuer l’audit technique de son site Internet 

La refonte d’un site Internet débute par l’audit technique. Cette étape consiste à analyser plusieurs aspects techniques tels que : 

  • Les redirections : Très délicates, les redirections peuvent influer sur le positionnement de votre site sur les résultats de recherche. Vérifiez que votre site fonctionne avec une version HTTPS. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez faire la correction nécessaire. Il existe deux types de redirections 3xx : le 301, redirection permanente et le 302, redirection temporaire. Préférez la redirection 301 à la redirection 302. Cette dernière peut parfois vous être utile, par exemple lorsque vous réalisez temporairement certaines rectifications dans votre site. 
  • Les indexations des pages : il est possible qu’il y ait des pages désindexées par Google. Ce phénomène arrive surtout lorsque Google procède à une mise à jour de certains de ses algorithmes. C’est par exemple le cas de Google Panda, Google Penguin, Rankbrain, Google Bert, Core Update, etc. 
  • La vitesse de chargement : ce paramètre dépend de plusieurs facteurs, mais d’une manière générale, il faut que votre site se charge rapidement afin d’éviter que les visiteurs ne pensent à chercher un autre site. Aussi, Google ne privilégie pas les sites ayant un temps de chargement élevé dans ses critères de classement. 

Refonte site Internet : penser mobile friendly 

Un site mobile friendly désigne un site compatible mobile, c’est-à-dire lisible sur les appareils mobiles tels que les lecteurs électroniques, les tablettes, les androïdes, les Smartphones, etc. 

Lorsque vous créez votre site internet, vous avez le privilège de le rendre mobile friendly. Mais avec le temps et à cause du renforcement de certaines mises à jour de Google, il se peut que votre site devienne parfois non lisible sur les appareils mobiles. 

Dans ce cas, vous recevez des messages de la part de Google Search Console indiquant que vous avez besoin de revoir la compatibilité mobile de votre site. Pour éviter que tel problème ne survienne après la création de votre site, il faut penser mobile first, une alternative plus révolutionnaire à mobile friendly. 

Le mobile first permet déjà à votre site et à son design d’être adapté aux mobiles. Sans que vous n’ayez besoin de faire des modifications ultérieurement au niveau de la compatibilité mobile. Si vous envisagez de confier la création de votre site, vous pouvez recourir à une agence webdesign à Madagascar

Réécrire les balises et les ancres de liens 

Comme déjà mentionné, les algorithmes de Google ne cessent de s’améliorer afin d’offrir les meilleures expériences aux internautes et de pénaliser les sites qui tentent de pratiquer le référencement abusif. 

En principe, le nombre de mots requis pour les balises métas, description, légende ainsi que le permalien n’a pas changé. C’est avec la place des mots-clés que Google se montre plus exigeant. C’est par exemple le cas de la balise title. Autrefois, le mot-clé principal peut se placer n’importe où dans la balise title. Mais depuis la mise à jour de son algorithme, Google exige que le mot-clé principal soit immédiatement évoqué à la première phrase. 

La mise à jour Core-Up date apparue le juin 2021 a fait l’objet de beaucoup de changement en termes de classement. Les sites ayant pratiqué à bon escient le maillage interne, leur positionnement n’a réellement pas changé. 

Effectivement, Google attache plus d’importance aux sites dotés d’un maillage interne réalisé à la manière d’un cocon sémantique : tout comme les liens externes, Google apprécie désormais les liens internes apposés sur des ancres de liens plus naturelles. En quelque sorte, désoptimisez vos ancres de liens de vos liens internes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *